HYMÉNOPTÈRES

Quatre ailes membraneuses couplées pendant le vol. Pièces buccales broyeuses ou broyeuses-suceuses (longues chez les Apidés). Tête séparée du thorax par un cou long et mince. L'oviscapte ou ovopositeur (prolongement de l'abdomen des femelles) sert à la ponte ou s'est transformé en aiguillon.
Deux sous-ordres : Les Apocrites et les Tenthredoides .    En savoir plus...

Accès direct à toute la collection
Cliquez sur une image pour accèder à la collection correspondante.

APOCRITES

Les Apocrites ont un rétrécissement entre le premier et le deuxième segment abdominal ou "taille de guêpe". Leur oviscapte, qui est un aiguillon, est apparent uniquement lorsque l'insecte pique sauf chez la plupart des Ischneumonidés.    En savoir plus...

Apidés

Bourdon

La plupart des abeilles sont des "abeilles solitaires". La femelle construit un nid dans la terre ou le bois, y pond quelques oeufs qu'elle "élève" jusqu'à l'éclosion puis elle meurt. Les abeilles domestiques et les bourdons sont des insectes sociaux. Une reine pond durant toute sa vie des oeufs "élevés" par de nombreuses ouvrières. Distinction parfois difficile entre grosses abeilles et petits bourdons et entre individus de la même espèce !    En savoir plus...

Vespidés

Frelon

Comme les abeilles, les guêpes sont des insectes majoritairement solitaires. Seuls les Vespidés (guêpe commune, frelon... ) constituent des colonies. Ils construisent des nids aériens ou souterrains à l'aide de fibres végétales qu'ils transforment en carton ou en papier d'ou leur surnom de "guêpes cartonières ou papetières". Les guêpes solitaires sont plutôt des prédatrices parfois floricoles alors que les Vespidés sont des insectes floricoles ou frugivores parfois prédateurs.    En savoir plus...Vespidés           Chrysoidés

TENTHREDOIDES

Les Tenthredoides n'ont pas de rétrécissement entre le premier et le deuxième segment abdominal. Leur oviscapte, en forme de scie sert à la ponte et est toujours apparent.    En savoir plus...

Tenthrèdidés

La tenthrède verte

Les tenthrèdes doivent leur surnom de mouches à scie à l'ovopositeur de la femelle qui ressemble à une scie. Insectes de taille moyenne (longueur jusqu'à 15 mm) que l'on trouve surtout dans l'hémisphère nord au corps allongé de couleur verte, brune ou noire, parfois aux "couleur de guêpe". Les larves ou "fausses chenilles" que l'on trouve parfois en grand nombre peuvent occasionner des dégâts aux arbres dont elles mangent les feuilles.    En savoir plus...

Ischneumonidés

La rhysse perforante

Les Ischneumons sont des insectes de taille moyenne (longueur environ 10 à 20 mm) au corps allongé souvent noir, parfois noir et jaune avec un étranglement très étroit et plus ou moins long entre thorax et abdomen. Longues antennes non coudées. Les femelles ont souvent un très long ovopositeur pointu et effilé et déposent leurs oeufs à l'intérieur (ou à coté) de chenilles ou de chrysalides d'autres insectes. Les oeufs se développent et les larves se nourrissent de leur hôte jusqu'à sa mort.    En savoir plus...

Siricidés

La guêpe des bois

Les Siricidés sont les plus grands hyménoptères tenthrèdes (longueur jusqu'à 40 mm). Corps allongé et cylindrique aux "couleurs de guêpe". La femelle possède un long oviscape avec lequel elle pond ses oeufs dans le bois fraîchement abattu ou sec, surtout dans les conifères. Les larves y creusent des galeries durant 2 à 3 ans avant de revenir près de l'écorce pour la nymphose. L'adulte apparaît en été. Peu courant dans le Haut-Jura malgré la grande quantité de conifères.    En savoir plus...

abeilles